Il arrive de fois, je me dis assez souvent que dans certains angles, dans certaines situations, le cerveau humain se comporte aussi bêtement que le microprocesseur de nos ordinateurs. Le constant je l’ai fait quand je tape dans mon clavier, je me dis que je n’arriverai pas à ne pas savoir où est la touche A, vu que j’ai appris à mon cerveau où est la touche A à tel point qu’il n’a plus besoin que je lui dise de temps en temps, c’est une habitude que j’ai appris à mes mains de faire et que le cerveau n’a plus besoin de moi pour guider mes doigts. (les neurologues diront mieux j’en suis certains).

Bon, cette manière humaine de fonctionner n’a peut-être pas d’inconvenant à l’œil nu mais au fond, comme l’ordinateur, quand on s’habitue avec les mauvaises habitudes, le cerveau lui aussi en lui seul n’aura pas la capacité de vous dire que c’est une mauvaise habitude. Il ne fera que suivre cette (mauvaise) habitude que vous lui induise et au final, cela deviendra un réflexe exactement comme mes mains sur le clavier.

Voir aussi  Conseil et convention pour programmer proprement

Les programmeurs sont des fainéant dit-on, ils les sont non pas parce qu’ils n’aiment pas travailler mais au contraire parce qu’ils aiment beaucoup travailler pour rendre tout facile, et donc, pour ne PLUS beaucoup travailler.

Il y a des mauvaises habitudes que les programmeurs développent qui initialement, s’en rendaient compte du danger, et finalement finissent par devenir le réflexe comme mes mains sur le clavier. Dans cet article, je vous balance 5 d’entre-eux

#1 Écrire du code avant de penser

Croire que savoir programmer donnait de l’intelligence n’est vraiment pas vrai. Crois-moi ! Raison pour laquelle il y a les vrais et les faux programmeurs. Bon, qu’on se le dise, Ouvrir son éditeur texte est le premier réflexe face à un problème à résoudre quand on a appris à enchaîner if…else…elseif. Mais, hélas, qu’importe la taille du projet, apprenez à prendre un petit moment ne serait-ce que pour respirer si ce n’est pas pour analyser et penser sur le problème dont on est face. Vous risquez d’en faire pareil, pour mes doigts au clavier.

Voir aussi  Leet speak : Un langage de 633|<

#2. Croire que son code est parfait/Ne pas accepter les critiques/Le code des autres est nulle.

S’il y a une manière de se borner, c’est de se surestimer. Ceci est d’après mon expérience, a chaque fois que je revois l’un de mes codes qui date de plus de 3 semaines, j’ai toujours l’impression qu’il n’est pas bien foutu et j’en suis certains que quand je pensais qu’il était génial, il y avait forcement déjà quelqu’un qui l’aurait vu nulle. Son égo ne doit être trop loin, ni trop proche de toi.

#3. Copier/Coller du code pris sur Internet.

Je précise déjà qu’utiliser une librairie et copier/coller sont deux choses complètement différente. Copier/Coller est considéré comme une fausse bonne idée.

Voir aussi  Exetat 2018 : Comment vérifier le résultat Exetat

#4. Ne pas dormir est un signe d’un bon programmeur.

Ne vous inquiétez pas, L’inefficacité est en tout cas au rendez-vous avec un état de sommeil. Ne pas dormir suffisamment n’a que des mauvais effets qui affectent votre morale. (les médecins diront forcement mieux)

#5 Ne pas tester automatiquement son code

C’est qui est bizarre dans la programmation, c’est que ce sont généralement toujours les concepts qui ne sont pas indispensables pour construire un programme qui sont indispensable pour construire un programme robuste. Le cas par exemple d’écrire le code pour tester automatiquement chaque partie de son code, qu’on appelle aussi le test unitaire. Le simple fait d’écrire les tests change votre manière de programmer

C’est par ici que s’achève ce billet, s’il y a une chose à retenir, c’est qu’avant qu’on puisse parler d’habitude, c’était d’abord un acte toléré.

Si vous avez aimé ce post, acclamez-moi juste en dessous

2 comments

  • Nicodeme Kanyinda
    Nicodeme Kanyinda

    Merci bien

    • Mbungu Ngoma
      Mbungu Ngoma

      Je t’en pris 🙂 !

Répondre

Votre email ne sera pas publié Required fields are marked *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code class="" title="" data-url=""> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> <pre class="" title="" data-url=""> <span class="" title="" data-url="">

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.