Ce qu’il faut savoir sur la création d’un site e-commerce en RDC

Article sponsorisé

La vente en ligne qu’on appelle aussi l’E-commerce ou la commerce électronique, s’est accrue cette dernière décennie exponentiellement. Tant de sites de vente en ligne existent que c’est difficile de s’en passer étant qu’un homme du présent internaute vu la croissance de l’utilisation de ce mécanisme consistant à effectuer les achats et/ou ventes en ligne des objets tant virtuels comme la licence des logiciels, les livres électroniques (e-book) que physiques tels que les vêtements, les voitures etc.

Projet à ne pas prendre à la légère, la création de sites de vente en ligne doit se faire selon les règles. Pour la mise en place de ce type de plateforme, l’idéal serait de s’appuyer sur les compétences et l’expertise d’un professionnel. De plus, il faut savoir pour la création de site e-commerce doit toujours passer par quelques étapes incontournables. Voici donc les essentiels à prendre en compte avant de créer un site de vente en ligne en RDC

Contraintes de sites e-commerce en RDC

Même si ailleurs la vente électronique a de plus en plus d’ampleur, cela n’est cependant pas le cas en République démocratique du Congo. Il existe un nombre bien que peu de client local mais pas assez de vendeur local. Plusieurs raisons rend cela ainsi dont :

  • Le faible nombre d’internaute congolais
  • Le moyen de paiement médiocre

Le mobile banking est le plus utilisé par la population congolaise mais seulement cette technologie ne peut faire grand-chose sur le commerce électronique vu la non divulgation des API le rendrait un moyen de paiement efficace en RDC.

Créer un site de vente en ligne

Penser à la partie juridique

Normalement un site e-commerce doit avoir une reconnaissance juridique avant d’être opérationnel. En France par exemple, Une fois le statut de l’entreprise propriétaire du site défini, il faudra s’enregistrer au sein de l’INSEE pour obtenir un SIRET ou le numéro d’immatriculation.

Avant l’ouverture de l’e-commerce, il faut aussi réaliser une déclaration auprès du CNIL. Il s’agit d’une commission française qui prend en main toutes les plateformes commerciales qui collectent les informations personnelles concernant les clients ou encore les prospects.

En RDC, les sites de ventes électroniques majoritairement opèrent souvent dans des bricks et des clics  et hormis le fait que le magasin physique soit juridiquement connu, il n’y a pas d’autres processus officiels.

Rédiger un cahier de charge

La conception d’un site e-commerce doit toujours se faire aux dépens d’un cahier de charge. Ce document servira pour définir chaque étape du projet. Le cahier de charge servira de référentiel lors de la création du site marchand ou du site de vente en ligne.

Comment créer un site web de vente en ligne

site e-commerce

Créer le site marchand

En fonction du choix et des compétences de chacun, il est possible d’ouvrir sa boutique en ligne en se servant des applications comme WordPress, Prestashop, Magento ou encore Wizishop. Selon la solution de conception choisie, il est possible de profiter d’un site e-commerce clé en main ou d’une plateforme de vente en ligne nécessitant le rajout de quelques codes CSS et HTML. En tout cas, pour les novices en la matière, il est fortement recommandé de laisser un professionnel comme un développeur web prendre en main la création de leurs sites de vente en ligne.

Alimenter le site e-commerce

Une fois que vous avez trouvé votre fournisseur de produit, vous pouvez commencer par alimenter votre site e-commerce. Pour cela, vous allez intégrer petit à petit des fiches produites. Si vous avez des difficultés à vous servir de votre plateforme pour l’intégration de ces informations, vous pouvez demander conseils à un professionnel habitué à créer un site de vente en ligne Normalement, il saura vous former et vous conseiller dans l’alimentation de votre e-shop.  Toutefois, il faut se rappeler que chaque fiche jouera aussi en fonction du référencement de votre site e-commerce. Les images, mais surtout, chaque description utilisée pour une fiche produit doit être de qualité, travaillée avec le bon mot-clé.

Promouvoir son site e-commerce

Une fois que le site e-commerce est en ligne et est prêt à recevoir les commandes, à assurer les livraisons, il faut penser à le promouvoir. Pour cela, plusieurs techniques peuvent être exploitées. D’un côté, il y a l’emailing, la mise en place d’un programme de fidélité, l’usage des cartes-cadeaux pour attirer plus de clients. Évidemment, il faut aussi penser aux réseaux sociaux pour faire connaître le site e-commerce.

Ajouter un commentaire

Un commentaire

  1. Karel duran 3 décembre 2017