Madame la dent bleue (Bluetooth ) a eu le temps de montrer ce qu’elle pouvait, elle a été beaucoup utilisée et jusqu’à présent elle est toujours utilisée. Mais au fil du temps, cette technologie à montrer ses limites surtout pour les smartphones.

Dans le partage de fichier, Envoyer un fichier de moins de 5Mb via Bluetooth reste encore évident tant bien même que le temps semble imparfait mais de plus de 10Mb c’est inconcevable. Selon un test que j’ai vu sur Internet dont  on a comparé le transfert d’un fichier de 100Mb avec les technologies Bluetooth et Wifi, le résultat était largement inéquitable.

  • Avec la version 4 de Bluetooth, le transfert a fait 10 longues minutes avec un débit de 0.16Mbps
  • Avec WIFI, dans 20 secondes, tout a été fini. avec un débit moyen de 5Mbps

Voilà dans ce post je liste les applications Android de partage des fichiers via WIFI Direct

Sachez que
Dans cette liste, je n’ai essayé que trois de ces applications. Es explorer, SHAREit et Zendex (Hyper envoie). Les autres je n’ai pas encore testées.

Es explorer

ES Datei Explorer
ES Datei Explorer
Développeur: ES Global
Prix: Gratuit+
  • ES Datei Explorer Capture d'écran
  • ES Datei Explorer Capture d'écran
  • ES Datei Explorer Capture d'écran
  • ES Datei Explorer Capture d'écran
  • ES Datei Explorer Capture d'écran
  • ES Datei Explorer Capture d'écran

Zendex (Hyper envoie)

C’est la version plus récente de Hyper Envoie, l’application que beaucoup connaissent bien

Xender - Datei Transfer, Share
Xender - Datei Transfer, Share
Développeur: Xender Team
Prix: À annoncer
  • Xender - Datei Transfer, Share Capture d'écran
  • Xender - Datei Transfer, Share Capture d'écran
  • Xender - Datei Transfer, Share Capture d'écran
  • Xender - Datei Transfer, Share Capture d'écran

Xshare

XShare - File  Fast  Transfer
XShare - File  Fast  Transfer
  • XShare - File  Fast  Transfer Capture d'écran
  • XShare - File  Fast  Transfer Capture d'écran
  • XShare - File  Fast  Transfer Capture d'écran

ShareCloud

ShareCloud (Share Apps)
ShareCloud (Share Apps)
Développeur: For2ww
Prix: Gratuit
  • ShareCloud (Share Apps) Capture d'écran
  • ShareCloud (Share Apps) Capture d'écran
  • ShareCloud (Share Apps) Capture d'écran
  • ShareCloud (Share Apps) Capture d'écran

Zapya

Zapya - File Transfer, Sharing
Zapya - File Transfer, Sharing
Développeur: Dewmobile, Inc.
Prix: À annoncer
  • Zapya - File Transfer, Sharing Capture d'écran
  • Zapya - File Transfer, Sharing Capture d'écran
  • Zapya - File Transfer, Sharing Capture d'écran
  • Zapya - File Transfer, Sharing Capture d'écran
  • Zapya - File Transfer, Sharing Capture d'écran

SuperBeam

Big up à toi @christ pour l’appli

SuperBeam | WiFi Direct Share
SuperBeam | WiFi Direct Share
Développeur: LiveQoS
Prix: Gratuit
  • SuperBeam | WiFi Direct Share Capture d'écran
  • SuperBeam | WiFi Direct Share Capture d'écran
  • SuperBeam | WiFi Direct Share Capture d'écran
  • SuperBeam | WiFi Direct Share Capture d'écran
  • SuperBeam | WiFi Direct Share Capture d'écran
  • SuperBeam | WiFi Direct Share Capture d'écran
  • SuperBeam | WiFi Direct Share Capture d'écran
  • SuperBeam | WiFi Direct Share Capture d'écran

SHAREit

Merci à toi @Fabris

Javascript,  un langage de programmation tout de même mais sa syntaxe fait souvent peur. Adepte de la programmation web qu’on peut être,  bien que souvent on a l’habitude de vérifier les données issues d’un formulaire dans le serveur (backend), mais souvent nous vérifions aussi les données côté client (front) pour éviter de surcharger le serveur à des requêtes inutiles. On le fais majoritairement avec Javascript qui parait difficile à prendre à main. Mais avec l’arrivé de HTML5 et CSS3, ce coté peut être géré sans Javascript.

Coté HTML5

La structure classique d’un formulaire ressemble à ceci

Avec HTML5, On spécifie souvent l’attribut type pour vérifier certains champ avec les valeurs :

  • email: vérifie le champ s’il correspond à une adresse email
  • number: vérifie le champ s’il contient que les données de type numériques

Et juste l’attribut required pour dire que le formulaire ne peut pas être envoyé si le champ est vide où en mettant n’importe quoi envoie le formulaire.

Aussi, avec l’attribut type c’est impossible  d’aller un peu plus loin pour vérifier par exemple le nombre de caractère qu’un champ doit avoir ou vérifier la structure des données que le champ doit recevoir (Ex: 11/07/1996) comme on fait souvent avec Javascript. Heureusement qu’il y a aussi l’attribut pattern

L’attribut pattern prend comme valeur une expression régulière (RegEx).

Ici j’ai vérifié dans la ligne 12 le format de la date pour qu’il correspond à une structure comme suit : JJ/MM/AAAA et la ligne 4 le nom qui doit contenir une chaine de caractère entre 4 et 15 caractères. Si quelqu’un s’hasarde d’introduire quoi que ce soit, il a droit à une erreur côté client.

html pattern

Toutes les expressions régulières sont prises en charge, donc ceux le RegEx leur dit quelque chose, voient déjà des multitudes de possibilités de vérifier les champs de la façon dont on veut.

Faites attention
Bien que la vérification peut se faire coté client, il est toute fois recommandé de vérifier aussi les données coté serveur car dans le navigateur tout peut être modifié. Never trust user input

Du style, du style et du style (Coté CSS)

Quand le navigateur détecte l’erreur, C’est en validant qu’il affiche le message d’erreur mais si maintenant le champ n’a pas d’erreur, il y a rien qui s’affiche aussi. Or du style fait bonne impression par exemple, mettre les bordures du champ en rouge quand il y a l’erreur et en vert quand tout est OK. Alors on gère en CSS avec les pseudo-classes :valide et :invalide

 

En ajoutant un peu de style, l’utilisateur saura que le champs contient les erreurs ou non au fur et à mesure qu’il tape les données. l’équivalent de l’événement onkeyup de Javascript pour ceux qui sont habitués avec.

invalide and valide

C’est très claire maintenant car le nom ne correspond pas aux règles qui requis de 4 à 15 caractères et ses bordures sont en rouge. Pour la date tout semble aller et c’est en vert.

Vous êtes peut-être ce genre de ceux là qui se demandent comment accéder à freebasics depuis un Ordinateur car en essayant de se connecter sur un Ordinateur vous avez un message signalant que freebasics n’existe que sur les mobiles et non sur Ordinateur ?

freebasics desktop

Je vous montre juste avec une astuce simple comment faire à ce que free basics marche sur Ordinateur car avec un PC, l’exploration semble être mieux que depuis un appareil mobile. Vous verrez que c’est très facile car on ne va que changer l’agent utilisateur (User-agent) pour le faire correspondre à celui d’un appareil mobile.

Étapes à suivre :

  1. Changer votre User agent
  2. Et c’est tout…

Vous aurez maintenant freebasics.com depuis votre PC

freebasics destop

Pour lancer un téléphone en mode recovery, chaque modèle de téléphone à sa combinaison des touches qui lui sont propres. C’est pas vraiment contraignant de maitriser la combinaison de ces touches mais là où ça devient très compliqué c’est au niveau de la durée de combinaison de chaque touche. Certains modèles demandent à ce qu’on presse sur la touche pendant x temps et faire de même pour un x temps, et déjà c’est compliqué quand on s’est pas encore familiarisé avec son smartphone. Aussi un problème peut être le fait que vos touches ne fonctionnent pas, il y a des difficultés pour démarrer le mode recovery avec les touches qui ne fonctionnent pas.

Je vous montre deux méthodes dont la première est une application qui d’un seul clic, vous débarrasse à des combinaisons de touches et la seconde dont @al Moustapha m’a suggérée !

Avec Quick Reboot

Avec Quick Reboot, on peut démarrer son Android sous plusieurs mode à savoir

  • Reboot (Redémarrer son téléphone )
  • Recovery (Accéder au mode recovery)
  • Bootloader (Accéder au mode bootloader)
  • Power Off (Éteindre le téléphone )

Etape à suivre

Sachez que...
Votre téléphone doit être rooté Comment rooter votre téléphone
  1. Télécharger et installer Quick Reboot
    L'application n'a pas été trouvée dans la boutique. 🙁
  2. Et choisir Recovery et c’est tout

Avec Terminal Emulator

Avec terminal emulator, c’est très simple ! Il suffit de :

  1. Installer terminal emulator
  2. Et exécuter ces commandes

Et la commande

Ces articles pourrait vous intéresser

Vous voilà dans cette page, plusieurs raisons peuvent vous pousser à être là. Soit, Vous avez rooter votre téléphone et vous voulez savoir ce qu’on peut faire après avoir rooté son téléphone, Soit votre version d’Android est ancienne et vous voulez augmenter la version d’Android, soit une de vos applications préférées est incompatible dans la version actuelle de votre téléphone ou le titre vous a interpellé et par curiosité vous êtes là, peu importe le motif, Nous allons apprendre généralement comment augmenter la version de son Android de manière générale sans utiliser un Ordinateur.

C’est quoi augmenter la version d’Android ?

Parler de augmenter la version d’Android, si ça ne vous dit rien, pour que tout le monde comprenne, je donne un exemple simple; vous avez une version d’android de 4.2.2 (Kitkat), et l’effet de chercher à avoir une version 5 (Lollipop) ou plus c’est ça augmenter la version d’Android, vous trouverez également le terme “Upgrader” pour signifier la même chose et que le contraire, c’est-à-dire aller d’une version supérieure (5) à une version inférieure (4.2.2) est appelé “Downgrader“.

Bon à savoir
Il y a une différence entre la mise à jour (update) et la mise à niveau (upgrade). Update consiste à mettre à jour la version actuelle (Correction des bugs, ajout de nouvelles fonctionnalités, etc) mais l’upgrade c’est changer le système en générale pour avoir un OS plus récent

Pourquoi augmenter la version de son Android

On est actuellement dans la version 8 du système d’exploitation android (android O) et chaque version d’android emmène ses nouveautés.  Vous ne serez pas toujours obligé d’acheter un smartphone dernier cri pour profiter des nouveautés d’Android. Avec seulement votre téléphone actuel, vous pouvez l’utiliser pour profiter de fonctionnalités de la version récente d’android si ça existe pour votre modèle de téléphone.

Comment changer la version d’android ?

A savoir
Avec, Android, des nouveaux concepts doivent être appréhender afin de ne pas se perdre dans ce gigantesque monde. Faites un tour dans le glossaire d’android où regorge les termes que je veux utiliser le plus souvent ici.

Changer la version d’android vous poussera à faire ce qu’on appele le “Flashage” c’est-à-dire flasher votre Android. Eh bien flasher un téléphone veut tout simplement dire changer une ROM. Si une ROM dans le cas d’Android ne vous dit rien lisez le glossaire.

Pour flasher votre téléphone ou changer votre ROM (sans utiliser un Ordinateur ), il y a un processus à suivre :

  • Trouver et télécharger une ROM adéquate pour sa marque de téléphone (Obligatoire)
  • Télécharger le gapps (Google application) adéquat pour sa version (Facultatif mais recommandé)
  • Installer un custom reovery si ce n’est pas encore fait (Obligatoire )
  • Flasher les zip depuis votre custom recovery

Trouver une ROM pour votre marque de téléphone

Et pour flasher votre Android ou changer une ROM, Il y a un préliminaire à faire avant de passer en action; c’est celui de trouver une ROM adéquate pour votre modèle de téléphone. Ici ce n’est pas comme sous Windows où qu’avec une image ISO, Vous pouvez installer le système dans n’importe quelle modèle d’Ordinateur (Dell, Hp, lenovo). Ici chaque marque de téléphone à sa ROM (OS) et c’est généralement dans un format zip. La solution la plus simple pour trouver une ROM correspondante à votre marque de téléphone c’est de la rechercher dans des moteurs de recherches. Une simple recherche  du genre Custom rom Android "version" "marque de téléphone" dans Google suffise. Exemple :

Si ça vous tenterez, j’ai fait une liste des meilleurs customs ROM supportant plusieurs marques de téléphone.

Donc, dans ce processus, il faut trouver Une ROM pour la marque de votre téléphone et le télécharger.

Attention
Ne faites jamais l’erreur de flasher une ROM qui ne correspond pas à la marque de votre téléphone. Cela provoquera un brick

Télécharger les gapps

Le gapps n’est pas obligatoire dans ce processus mais c’est recommandé de l’installer en même temps que la ROM. ça consiste à pré-installer les applications Google nécessaires par défaut telle que Google play, Maps, Gmail etc….Vous êtes toute fois libre de vous en passer si vous ne le voulez pas.

Ici c’est chaque version d’android a ses Gapps. Une gapps de la version 5 d’android ne sera pas compatible à la version 6. Donc, Télécharger une gapps adéquate.

Installer un custom recovery

Il faut impérativement installer un custom recovery si vous voulez changer la version de votre Android sans utiliser un Ordinateur. Heureusement qu’il y a un article qui illustre Comment installer un custom recovery

Installer les zip depuis votre custom recovery

Arriver à ce niveau, ce qui doit montrer que vous êtes prêt à flasher votre smartphone est :

Si tout est OK, Faites alors ces étapes suivantes :

  1. Démarrer votre téléphone en mode recovery (Pour mon Samsung note 3, c’est home + haut + power )
  2. Songez à faire un backup au pur si le brick arrivait, de retourner dans un téléphone fonctionnel.(C’est très important)
  3. Effectuer un hard reset
  4. Dépendamment de votre custom recovery, chercher quelque chose qui correspond à installer.
    • Pour Twrp c’est Install
    • Pour CWM, c’est Install zip from sdcard
  5. Vous aurez la liste de vos fichiers et cherchez en premier lieu le zip pour la ROM et après si nécessaire, flasher celui de Gapps
  6. Terminer, rebooter votre téléphone et savourez l’interface du custom ROM 🙂

C’est fini ! Enfin le sujet met clos et juste une seule demande de ma part, je vous demande juste de partager l’article si ça vous a plus. Pour plus d’info, commentez et je serai très rapide à vous répondre.